Phallus farfelus, par René Pommier (12/10/2007)

Photographie : Carl Court (AFP/Getty Images).
«Le satyre puant ou phallus impudique, parfois nommé «œuf du Diable» à l'état jeune, est un champignon basidiomycète de la famille des phallacées. À l'état adulte, il évoque la forme d'un pénis en érection, d'où son nom – inchangé depuis Linné, ce qui est rarissime en mycologie – et, comme la plupart des phallales, dégage une odeur putride.»

Voici un nouvel article de René Pommier, intitulé Phallus farfelus, où l'auteur d'Assez décodé ! (ouvrage dont est extrait ce texte) se moque des délires interprétatifs d'un de nos plus émérites cacographes, François Rastier, dont j'ai relu, pour l'occasion et avec un déplaisir souverain l'inepte et prodigieusement ridicule sabir.
Mes lecteurs apprécieront je l'espère, à sa juste valeur, cette mémorable, précise et drôle réfutation des pseudo-thèses de nos pseudo-savants apparemment fort travaillés par quelques turgescentes métaphores. Les spécialistes des mammifères me feront quant à eux justement remarquer que cette caractéristique imaginative n'est pas l'apanage de l'homme, loin s'en faut.
Il est ainsi scientifiquement prouvé que les singes dits supérieurs, surtout l'espèce étonnante des Bonobos, s'entraînent avec une extraordinaire frénésie aux jeux de l'amour : du moins, dans ce cas, s'agit-il, plutôt que de délires, d'une pratique saine qui n'a pour but que de maintenir ce que nous pourrions nommer le lien phatique unissant les membres de notre festive tribu, lien qui, dans le cas de nos universitaires chamarrés de médailles, n'est pas même honoré puisque leurs écrits, en plus d'être sots, sont illisibles.
Il est vrai que, tout occupés qu'ils sont à écrire et écrire mal, nos Diafoirus en oublient certainement de pratiquer davantage.

Lien permanent | Tags : littérature, rené pommier, françois rastier, michel picard, pierre caminade, philippe lejeune | | |  Imprimer |