L'orbite Sollers, ou Petit précis (illustré) de décomposition de l'éditocratie littéraire II, Made in France, par Damien Taelman (15/12/2017)

Photographie (détail) de Juan Asensio.
Rappel de l'imposant dossier (avec l'aide de Damien Taelman) réuni contre Philippe Sollers et ses bouffons.

4213302744.jpgPhilippe Sollers et ses bouffons dans la Zone.








469904796.5.jpgLe Mouvement Sollers ou l'Art de dérober les joyaux de la poésie chinoise, suivi du Système Sollers et ses satellites.




1421247987.2.jpgÀ France moisie écrivains rancis.





469904796.4.jpgContre-Attaque de Philippe Sollers fait pschitt...





239282225.jpgLe Dao de Philippe Sollers : Profession de Moi, Tapages et Dérapages.




3037321411.jpgCopinage éditorial à L'Infini au Figaro littéraire.





980715838.jpgPetit précis (illustré) de décomposition de l'éditocratie littéraire, Made in France.




4055562228.3.jpgContre-attaque de Philippe Sollers et Franck Nouchi obtient le score maximal au néantomètre.




Voici la toute dernière note, comme toujours précise, documentée, sourcée, donc difficilement parable (et d'ailleurs, je n'observe pas qu'aucun des journalistes dont les pratiques minables ont été mises en cause aient cherché à parer quoi que ce soit) de l'impeccable anti-sollersien, de l'intraitable dégonfleur de baudruches Damien Taelman. Après l'entreléchage compulsif pointé dans Le Figaro littéraire du si passable Étienne de Montety, Le Monde, réputé au-dessus de tout soupçon et d'une merveilleusement aristocratique impartialité, avec un aimable cirage de pompes prestement effectué par Vincent Roy.

37680927034_e8547b305d_o.jpg

Lien permanent | Tags : littérature, critique littéraire, journalisme, maljournalisme, le monde des livres, le figaro littéraire, l'obs, mathieu terence, vincent roy, philippe sollers, yannick haenel, éditions gallimard, revue l'infini, collection l'infini, étienne de montety, grégoire leménager | | |  Imprimer |