Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'Amérique en guerre (9) : Méridien de sang de Cormac McCarthy, par Gregory Mion | Page d'accueil | Du succès en littérature contemporaine : le système bien rôdé de Cécile Coulon, par Gregory Mion »

15/12/2018

Copinages, racolages et radotages de Philippe Sollers, par Damien Taelman

Photographie (détail) de Juan Asensio.

4213302744.jpgSa Majesté Philippe Sollers (et ses bouffons) dans la Zone.





Josyane Savigneau et Vinvent Roy resucent et pourlèchent les furoncles et hémorroïdes de Philippe Sollers sur RCJ 吮癰舐痔, Damien Taelman.pngS'il fallait, un jour, écrire l'histoire de l'entreléchage, je ne doute pas qu'une bonne quinzaine de forts volumes seraient consacrés à Philippe Sollers et à la galaxie de bouffons serviles qu'il a créée autour de lui, qu'il ne manquera pas de publier dans sa revue (L'Infini) ou dans sa collection (L'Infini) ou même dans ces deux organes hypertrophiés de son génie imparable du truisme pour les plus méritants.
Voici un nouvel épisode, le dixième déjà, de la série intitulée Petit précis (illustré) de décomposition de l'éditocratie littéraire, Made in France préparé par Damien Taelman qui, comme toujours, illustre ses affirmations de mignonnes illustrations qui convaincraient un aveugle de cette évidence : il y a quelque chose de pourri dans la Sollersie, cet empire du copinage.

42754817664_e45c48aa1b_o.jpg