Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Jacques Fesch. Mystique public n°1 de Mireille Cassin | Page d'accueil | Sur les bords de tout de François Sureau, par Élisabeth Bart »

25/05/2016

Les moitrinaires, ou de l'ego avant toute chose

Photographie (détail) de Juan Asensio.

22010521252_180c0822a3_o.jpgLe termes moitrinaire n'est bien évidemment pas une invention de Jean-Marie Rouart, l'un des exemples les plus visqueux de flatterie et d'arrivisme qu'il m'a été donné de rencontrer, qui l'emploie dans l'un de ses ouvrages les moins inutiles, Ces amis qui enchantent la vie paru chez Robert Laffont.
C'est un terme, assez génial d'ailleurs, comme bien d'autres qu'il inventa, que Léon Daudet a utilisé plus d'une fois, notamment dans son célèbre Stupide 19e siècle mais aussi dans plusieurs des tomes de ses Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux, où nous pouvons lire par exemple : «Ces deux types, le quinteux et le «moitrinaire», ont entre eux d’étranges ressemblances. Le premier modèle les chevauchées à travers l’Europe et les intrigues de la Malmaison ou des Tuileries sur le flux et le reflux de son pancréas. Le second confronte nos défaites à la forme de son nez ou à la coupe de ses cheveux. Il semble que Waterloo ait eu lieu pour fournir de la copie à Frédéric et Sedan pour en fournir à Émile. Nos désastres ont abouti à ces incontinents».
Paraphrasant l'auteur des Morticoles, nous pourrions dire que, pour Philippe Sollers, Richard Millet, Marc-Édouard Nabe, Renaud Camus et Gabriel Matzneff, le désastre est qu'ils nous parlent d'eux, à longueur de livre, de livre en livre, d'année en année de leur vie qui risque hélas, selon toute apparence, d'être fort longue, comme s'ils économisaient leurs forces en explorant pourtant, depuis qu'ils savent tenir une plume (et bien sûr, avant même de savoir en tenir une) l'orifice qu'ils connaissent le mieux : leur propre nombril.

2956742538.jpgRenaud Camus.





3991312439.jpgGabriel Matzneff.





2681642119.jpgRichard Millet.





4213302744.jpgPhilippe Sollers (et ses bouffons, nombreux).





4242678612.jpgMarc-Édouard Nabe.