Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2007-04 | Page d'accueil | 2007-06 »

22/05/2007

Ils veulent défaire la France : dialogue à trois voix

Raphaël Dargent, Ils veulent défaire la France aux éditions L'Âge d'Homme



Voici un très beau dialogue à (pourtant) trois voix réunissant Francis Moury et Germain Souchet, deux des zonards les plus connus de mes lecteurs, dont le sujet est le premier essai de Raphaël Dargent, intitulé Ils veulent défaire la france, publié par les éditions L'Âge d'Homme.

Excellente lecture de ce long et passionnant entretien qui à sa façon donne une réponse a une question qui m'a été naguère posée.
Car, loin de tout sarkozisme impénitent pour lequel je n'ai bien évidemment aucun goût, cet entretien, que j'ai voulu aussi franc que possible (il a d'ailleurs failli, lors de tel passage que tout lecteur repérera assez vite, se terminer fort brutalement), apporte au débat politique de grande qualité le point de vue, sans la moindre concession, de Raphaël Dargent.

Francis Moury

Est-ce que la victoire relativement massive de Nicolas Sarkozy signe la perte d'influence, voire la mort avérée (momentanée ou définitive ?) du gaullisme social dans la vie politique française ?
Gaullisme social que vous avez, dans votre livre, désigné comme la formule synthétique d'une politique authentiquement juste. Et juste de deux manières : juste à l'échelle géopolitique nationale, européenne, mondiale et juste à l'échelle historique de la pure histoire de France.

Raphaël Dargent

Avant d'entrer dans le vif de votre question, une remarque liminaire, cher Francis : vous parlez de «gaullisme social». Qu'est-ce donc que le gaullisme social ? Pour ma part, je ne le sais pas et à aucun endroit dans mon ouvrage je ne parle de gaullisme social.

Lire la suite

15/05/2007

Péguy de combat : entretien avec Rémi Soulié

Crédits photographiques : Ariel Schalit (Associated Press).

Lire la suite

12/05/2007

Joris-Karl Huysmans, le forçat de l'écriture

Photographie (détail) de Juan Asensio.


Lire la suite

09/05/2007

La littérature, pour quoi faire ? d'Antoine Compagnon

Crédits photographiques : Abir Sultan / EPA.

Lire la suite

03/05/2007

Nicolas Sarkozy : un choix d’adhésion et de bon sens, par Germain Souchet

Photographie : FNAIM. © AFP - Olivier Laban-Mattei


Ailleurs

Ségolène Royal, la victime consentante, par Pierre Cormary.
Nicolas Sarkozy, le fist-fucking de masse considéré comme l'un des beaux-arts, par Olivier Noël.
Pas de deux sur France moins J (Serge Rivron et Jean-Laurent Poli).

Ici

Le crétinisme, stade suprême du socialisme français ?, par Germain Souchet.
Ségolène Royal ou la Chevalière de la mort.

Mercredi soir 2 mai a eu lieu le traditionnel débat de l’entre-deux tours entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, premier exercice du genre depuis douze ans, Jaques Chirac ayant estimé en 2002 qu’il ne devait pas débattre avec Jean-Marie Le Pen. Plus de vingt millions de téléspectateurs ont suivi un événement dont la portée et l’intérêt ont été largement exagérés par les médias au cours des quarante-huit heures l’ayant précédé, sans doute parce qu’ils y voyaient la dernière occasion pour la candidate du parti socialiste de refaire son retard sur celui de l’UMP, donné vainqueur par tous les instituts de sondages depuis des semaines et sorti largement en tête du premier tour (31,1% contre 25,7% des suffrages exprimés).

Lire la suite

Léon Bloy et l'attente de l'Apocalypse

Crédits photographiques : Lars Tiemann (Places/National Geographic Photo Contest).

Lire la suite

01/05/2007

Une Histoire sans nom de Barbey d'Aurevilly, par Elisabeth Bart

Photo and caption by Sungjin Kim (National Geographic Photo Contest).

Lire la suite