Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2010

Les sommes dolentes, par Hector Jalmich

Crédits photographiques : Lee Jin-man (AP Photo).

Lire la suite

04/10/2009

Le bal des dégueulasses

Crédits photographiques : Art Hanson (National Archives/Records of the Environmental Protection Agency).

Lire la suite

11/11/2007

Bernard-Henri Lévy tenterait-il le diable ?

L'original (parution : août 2007).


La Littérature à contre-nuit (Sulliver)


La copie ? (parution : octobre 2007).


Ce grand cadavre à la renverse (Grasset)


Je suis très heureux de constater que Bernard-Henri Lévy, dont je lus, il y a bien des années, le premier roman (bizarre cela, je ne parviens plus à me rappeler quelle fut la drôle d'accusation qui entacha ses rares mérites littéraires...), Le Diable en tête puis ses essais les plus connus, s'est installé, sans même avoir reçu mon invitation, à ma table... de dissection.
Je crains donc qu'il me faille ajouter, à ma liste de travaux pratiques pour le moins longue (Yannick Haenel, Philippe Sollers, etc.), le dernier ouvrage de Bernard-Henri Lévy : espérons que le corps sans vie de cet ouvrage sente moins la charogne en phase accélérée de liquéfaction que l'informe pourriture que François Meyronnis, très piètre taxidermiste, a voulu nous faire prendre, récemment, pour un livre vivant.

Mes remerciements à YB, qui m'a le premier indiqué de quel endroit provenait la mauvaise odeur.

Adendum du 12 novembre avec une réponse, pour le moins rapide, de Grasset (en la personne de M. Christophe Bataille; je me suis permis dans son texte de rétablir quelques majuscules, par exemple au nom de l'éditeur, et d'amender la ponctuation). Amusons-nous du fait que Christophe Bataille reconnaisse finalement des influences... partagées alors qu'il insinue, d'entrée de jeu, que j'insinue !

«Monsieur, nous avons reçu votre mail, et le lien qui l'accompagne; contrairement à ce que vous insinuez, la couverture du livre de Bernard-Henri Lévy n'est pas inspirée de votre propre ouvrage, paru fin août (selon ce qu'indique electre.com); notre couverture est dans la lignée de plusieurs couvertures élaborées par Grasset - dont Qui a tué Daniel Pearl ?, du même auteur; or, cet ouvrage publié par les éditions Grasset est bien antérieur au vôtre... vous voyez que les influences sont très partagées.
En vous remerciant de l'attention que vous portez à nos livres.»

13/01/2005

Bernard-Henri Lévy ou Du romantisme comme déchéance de la raison, par F. Moury

Crédits photographiques : Attila Balazs (MTI via Associated Press).

Lire la suite