Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2020

Sur les ossements des morts d’Olga Tokarczuk : le cheval de Troie des animaux, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Massimo Pinca (Reuters).

Lire la suite

01/04/2020

Larrons de François Esperet : une croix pour les malfrats, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Ian Forsyth (Getty Images).

Lire la suite

27/03/2020

Orgueil et préjugés de Jane Austen, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Sam Rowley (PA).

Lire la suite

12/03/2020

Adolphe de Benjamin Constant : un abrégé de l’amour en décomposition, par Gregory Mion

Crédits photographiques : David L. Ryan (The Boston Globe).

Lire la suite

03/03/2020

L’esclave d’Isaac Bashevis Singer, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Yana Paskova (Reuters).

Lire la suite

13/01/2020

Une vie cachée de Terrence Malick : l’hypothèse provocante d’une prière en faillite, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Thierry Gouegnon (Reuters).

Lire la suite

11/01/2020

L’Amérique en guerre (13) : L’amour en saison sèche de Shelby Foote, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Craig Walker (The Boston Globe).

Lire la suite

19/12/2019

Ken Loach : l’infatigable contempteur des politiques de mort, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Alaa al Marjani (Reuters).

Lire la suite

Lien permanent | Tags : cinéma, ken loach, gregory mion, sorry we missed you | | |  Imprimer |

15/12/2019

La toile d’araignée de Joseph Roth, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Alexandros Avramidis (Reuters).

Lire la suite

20/11/2019

Le monde du silence de Max Picard, par Gregory Mion

Dominique Thomas-Max Picard.JPG

Crédits photographiques : Dominique Thomas.

Lire la suite