Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dithyrambe de décembre : commentaires de Francis Moury suivis d'une réponse de Jean-Luc Evard | Page d'accueil | Du Soufre au cœur d'Arnaud Le Guern »

11/01/2011

Robert Penn Warren dans la Zone

Crédits photographiques : Finbarr O'Reilly (Reuters).

B6Ro7MdIgAEQ9SJ.jpgRobert Penn Warren sur Amazon.







2806066416.jpgLa grande frilosité des éditeurs français : le cas Robert Penn Warren.





SHAH MARAI:AFP:Getty Images.jpgLe Cavalier de la nuit (Night Rider, 1939).





Eliseo Fernandez:Reuters.jpgAux portes du ciel (At Heaven's Gate, 1943).





2187295030.jpgLes Fous du roi, puis Tous les Hommes du roi (All the King's Men, 1946).




3820304036.jpgLe grenier de Bolton Lovehart (1947).





3896052650-1.jpgLe Grand Souffle (World Enough and Time, 1950).





Goran TomasevicReuters.jpgL'Esclave libre (Band of Angels, 1955).





1837365316.jpgLa Caverne (The Cave, 1959).





littérature,critique littéraire,robert penn warren,repèresLa Grande forêt (Wilderness, 1961).





littérature,critique littéraire,robert penn warren,repèresLes eaux montent (Flood : A Romance of Our Time, 1964).





268778072.jpgLes rendez-vous de la clairière (Meet Me in the Green Glen, 1971).





3896052650.jpgUn endroit où aller (A Place to Come To, 1977).