Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dithyrambe de décembre : commentaires de Francis Moury suivis d'une réponse de Jean-Luc Evard | Page d'accueil | Du Soufre au cœur d'Arnaud Le Guern »

11/01/2011

Robert Penn Warren dans la Zone

Crédits photographiques : Finbarr O'Reilly (Reuters).

B6Ro7MdIgAEQ9SJ.jpgRobert Penn Warren sur Amazon.







2806066416.jpgLa grande frilosité des éditeurs français : le cas Robert Penn Warren.





SHAH MARAI:AFP:Getty Images.jpgLe Cavalier de la nuit (Night Rider, 1939).





Eliseo Fernandez:Reuters.jpgAux portes du ciel (At Heaven's Gate, 1943).





2187295030.jpgLes Fous du roi, puis Tous les Hommes du roi (All the King's Men, 1946).




3820304036.jpgLe grenier de Bolton Lovehart (1947).





3896052650-1.jpgLe Grand Souffle (World Enough and Time, 1950).





Jack_Delano,_Children_in_a_company_housing_settlement,_San_Juan,_Puerto_Rico,_1941.jpgL'Esclave libre (Band of Angels, 1955).





1837365316.jpgLa Caverne (The Cave, 1959).





littérature,critique littéraire,robert penn warren,repèresLa Grande forêt (Wilderness, 1961).





littérature,critique littéraire,robert penn warren,repèresLes eaux montent (Flood : A Romance of Our Time, 1964).





268778072.jpgLes rendez-vous de la clairière (Meet Me in the Green Glen, 1971).





3896052650.jpgUn endroit où aller (A Place to Come To, 1977).