Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Avec Poe jusqu'au bout de la prose d'Henri Justin | Page d'accueil | Le démon de la perversité : Youssouf Fofana et l'aveu »

13/06/2009

Paul Gadenne dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio.

stalker 15.JPG





Varia.

Fabian Bimmer:Reuters.jpgSur Paul Gadenne et quelques hongres comme Philippe Sollers.





©Nadav Neuhaus.jpgJudas en serial killer, Gustave Thibon en vieille fille.





Ashley Walter:Lebanon Daily News via Associated Press.jpgArtistes sans art, artistes sans parole (sur La Rue profonde).





Daniele Tamagni.jpgVie et mort de Gollum.





NIKOLAY DOYCHINOV:AFP:Getty Images.jpgVaria puis Paul Gadenne encore une fois.





U.S. Air Force via Getty Images.jpgSouvenirs de lecture sur Gadenne et Faulkner.





2862785474.jpgDeux monstres : Les harmonies Werckmeister de Tarr et Baleine de Gadenne.




Ulet Ifansasti:Getty Images.jpgMax Milner et Paul Gadenne ou l'éloge de la nuit.





color047.sJPG_950_2000_0_75_0_50_50.jpgLa Ville, son archange de misère, l'espérance (Un cauchemar, 7).





Olivier Grunewald.jpgDans l’intimité douloureuse de Paul Gadenne : La Rupture, Carnets, 1937-1940.




Ingolfur Juliusson:Reuters.jpgPaul Gadenne l'oublié, préface à un texte impubliable, et de fait impublié.




SAIF DAHLAH:AFP:Getty Images.jpgPaul Gadenne l'oublié.





416448822.jpgPaul Gadenne dans la revue Europe : un très piètre dossier.





4171655006.jpgDeux Caïn, peut-être même trois : Demian, Abel Sanchez et Le Vent noir.




890592581.jpgLa Poéthique de Marie-Hélène Gauthier.





Études spécifiquement consacrées aux romans de Paul Gadenne.

coucher de soleil 4.jpgL'Avenue (1949).





21155648.jpgDe la nuit criminelle à la nuit de la Reprise : Le Vent noir (1947) et La plage de Scheveningen (1952).




3108725660.jpgLa Plage de Scheveningen (1952).





1998735584.jpgL'Invitation chez les Stirl (extrait de La Littérature à contre-nuit) (1955).




508518196.jpgLes Hauts-Quartiers ou les hommes piétinés (1973).





Karl Josef Hildenbrand:AFP:Getty Images.jpgBaleine (1982).